Daniel L’Homond

Une langue poétique émaillée d'humour... L'Homond conteur-créateur embarque sans peine l'auditoire qui partage ses histoires fantasques et fantastiques ; la voix chaude et profonde de ce "rémouleur de mots" servant alors de guide. Il faut voir et entendre Daniel L'Homond dans ses canevas et ses impros à la manière d'un bluesman. Accent du Périgord, personnage campé à l'âme occitane. Mais le talent de L'Homond, c'est de faire l'universalité sans faire l'uniformité. Daniel L'Homond a donné vie à des contes colorés de tons surréalistes qui traduisent les liens entre la mémoire collective et son imaginaire personnel. Il parcourt les scènes francophones avec ses créations dont « Le Bestiaire » (avec Aide et programmation OARA du Conseil Régional d’Aquitaine et de la Scène Conventionnée de Terrasson)pour le Festival d’Avignon puis le Théâtre du Lucernaire à Paris... Et plus de 400 représentations dans une dizaine de pays,des contes flamboyants qu'il a promenés du Vietnam au Québec, de la Suisse au Sénégal, du Périgord au Vénezuela...

Auteur et interprète de plus de deux mille contes pour le réseau des radios de Radio-France et pour France 3 Télévision (français, anglais, occitan), il est aussi scénariste de courts-métrages et participe à des conférences et spectacles dans les Alliances Françaises et universités des USA (Floride, Illinois, Caroline N., Ohio, Rhode Island). Artiste associé au Théâtre Missionné de Terrasson-Périgord, il crée en 2003 « Les lieux disent, contes de la psycho-toponymie » et part en tournée : Les Bouffes du Nord à Paris, le festival Mythos à Rennes, Bruxelles, Cannes, Sao Paulo, Caracas, la Fête de l’Humanité, les Allumés du Verbe de Bordeaux,la Maison du Conte de Chevilly-Larue... Ses deux derniers livres et son CD illustrent la mappemonde inventée de ce conteur voyageur. Et comme il aime à répéter : « Je marche mon conte : l’imaginaire est une auberge espadrille !» En 2010, cet artiste dada, poète, rocker des mots et accordéoniste à ses heures, après avoir vidé les greniers, explore avec Parfois les arbres nos rapports intimes au végétal, et nous embarque dans une quête internationale, à la découverte de trésors intimes aux accents poétiques.

Plus d'infos sur http://lhomond.conteur.free.fr/