Gaëlle-Sara Branthomme

Violoncelliste et chanteuse, Gaëlle Sara Branthomme a une prédilection pour toutes les formes d’expression populaire chantées, et pour un jeu instrumental proche de la vocalité. De l’intimité du pub irlandais aux feux de la rampe (Vieilles Charrues, Olympia, Interceltiques de Lorient, L’Européen, Carré Magique…), son parcours atypique l’amène à mêler la matière acquise pendant les années d’études (Premier Prix de Violoncelle Baroque, DFE en Chant Lyrique) aux découvertes réalisées au contact des musiques de transmission orale d’Irlande et de Bretagne. Sa formation littéraire (Khâgne, Lettres Modernes) et son parcours de chanteuse lui donnent une sensibilité particulière à tout travail mettant en rapport texte et musique.

Exploratrice éclectique, elle a rencontré sur les chemin de l’apprentissage André Minvielle, Didier Lockwood, Bruno Cocset, Karim Ziad, Patrick Moutal, Frédéric Faye.

Sur scène, on a pu l’entendre aux côtés de Jean-Marie Machado (jazz), dans l’opéra-conte La fille du Diable ; dans les répertoires traditionnels Irlandais (Time to Time) et Breton (Duo Branthomme-Quimbert, Trio Fiskal-Y.F.Perroches, Kejaj-H.Le Lu) ; en accompagnement de chanson (Valhère, S.Drabowitch, V.Mischler, Zoé, D.Babilotte) ; dans Terra Musical, avec les groupes Um Trio Vira Lata (Brésil) et Kej (Bretagne).

Côté théâtre, elle a tourné avec le spectacle de Nicolas Lambert ELF, la pompe Afrique, et avec le Théâtre Buissonnier dans le spectacle de rue Vénus Bitume. Côté contes et histoires, elle travaille régulièrement avec la Cie Carnets de Voyage (G.Kasza) et avec la Cie Sylenpso, qu’elle a suivi en juillet 2010 sur les planches du festival d’Avignon avec Le Roi et le Cadavre (E. de Lattre).

En 2011, elle crée la Compagnie Cornucopia pour rassembler ses projets artistiques et pédagogiques. Parallèlement à la création du spectacle J’entends la Seraine en 2012 en duo avec Charles Quimbert, elle concocte un concert de chansons françaises : Le Cabaret de la Belle Absinthe, avec Janick Martin et Pierrick Tardivel. Début 2013, elle enregistre un disque de musique klezmer au sein du groupe Yiddishè Fantasyè (Amit Weisberger & Mihai Trestian) avec qui elle voyagera en Israël fin 2013.

Pour la saison 2013-14 elle participe à une nouvelle création avec le comédien Stéphane Adam de la Cie Casus-Délires pour le spectacle C’est toujours la même chanson et propose désormais sous le nom Gaëlle Sara un concert solo où elle interprète ses propres chansons.

Plus d'informations sur : http://cie-cornucopia.fr/biographies/


___Veillée spectacle___

 Mercredi 23 août 2017

" Histoires Aléatoires"
avec Pépito Matéo
21h
Sous le Grand'chap
Durée > 75 min

Genre > Veillée Spectacle
Public > Dès 12 ans

Ces histoires ne sont pas écrites au sens d’un texte arrêté par la police de caractères... Bouts de vies, croisés en paroles traverses, elles suivent des trajets incertains.
Des histoires urbaines qui inventent leurs trajectoires dans des géographies sonores. Collisionnées par la musique, elles se déplacent et tracent des lignes de fond en trouvant leur forme dans une scèno improvisée et éphémère.
Elles parlent du temps, du rêve, des rencontres inopinées, des carrefours de la mémoire et des rendez-vous improbables.